Benoît RASTOCLE est né le 11 décembre 1933 à Lassalle à Sainte-Marie.

Depuis l’âge de 12 ans, alors que son frère Paul avait 13 ans, Benoît allait chercher de l’eau à la source et s’adonnait au chant, tandis que Paul tapait sur les fûts d’eau, qui lui servaient de tambour. Ils se sont très tôt intéressés au bèlè. Stéphane BONIFACE était alors le grand chanteur de la place. Il accompagnait les gommiers du Lorrain à Sainte-Marie, avec les tambours. Benoît et Paul suivaient cette épopée. Benoît écoutera beaucoup, observera, et se mettra vite à composer ses propres chansons et à les interpréter.

Benoît reste très peu à l’école. Dès 11 ans, il entre dans la vie active : il transporte la canne à sucre, dirige le mulet pour le transport de la canne, laboure la terre, bref tous les travaux de l’agriculture. En plus, il a des emplois non déclarés ( » taxi marron  » ou  » tout venant « ) : il tue des bœufs pour ceux qui le lui demandent. Là aussi, il a appris en observant.

En 1976, il entre dans le groupe Foulard Jaune de la mère de Ti Emile, il y reste un an environ. Il chante ensuite dans le groupe  » Maframé  » aux côtés de Constant VELLASQUES au tambour. Il passe par  » Princesias « , où il chante et joue du tambour. Puis il sera au tambour dans  » Acacia « .  » Flanm Difé  » accueillera Benoît, qui sera aux côtés de Paul son frère. Benoît passera aussi à WAPA avec La SOSSO et Christian VALLEJO. Aujourd’hui, Benoît se déplace avec son frère dans les différentes soirées bèlè, avec Laurent SYMBAR au ti-bois, et leurs épouses aux chœurs (répondè).

Il a participé à plusieurs rencontres avec des artistes de  » gwo-ka « .

On peut l’entendre sur cinq (5) enregistrements : Les frères RASTOCLE, Sully CALLY, Apollon VALLADE, Bèlè Boum Bap et AM4.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.