Appolon Vallade

Raymond dit Apollon VALLADE est le doyen des tambouyés martiniquais. Orphelin à 6 ans et dernier enfant d’une famille nombreuse, il grandit de maison en maison, chez ses frères et sœurs, entre les différents quartiers de Sainte-Marie. Très jeune, il commence à jouer à la flûte en bambou. Il pratique le tambour vers 12 ans. Du temps de Jean ANNETTE, encore enfant, Apollon l’entendait, et s’essayait sur un pot de marchandises (sucre, farine…).Il cognait chez lui ou à la source quand on l’envoyait chercher de l’eau. Il s’amusait ainsi avec d’autres enfants qui faisaient des pas sur sa musique. Vers l’âge de 14 ans, Jean ANNETTE l’invite à prendre sa place sur son tambour. Il apprend la danse comme le tambour, en observant. Il a l’occasion de combattre lors de deux damiers, qu’il gagne.

Il fait de brefs séjours à différentes écoles puis part pour la capitale, pour travailler pour la commune. Là, il rencontre Ti Emile, qui lui propose de former un groupe, avec lequel ils parcourent la Martinique. Il quitte Ti Emile au bout de plusieurs années. Il a quand même l’occasion de se produire lors d’une tournée de 3 mois dans toute la France, à Avignon notamment ; à New York, Sainte-Lucie. Il rejoint ensuite Ti Raoul. Puis c’est avec Sully CALLY qu’il jouera. Sans groupe fixe, Apollon répond aux invitations diverses qu’il peut recevoir, jusqu’à aujourd’hui.

Apollon a reçu de nombreux prix ces dernières années, notamment lors des trophées SACEM pour son album produit par Sully CALLY, et le tambour d’or à Sainte-Marie.

 

SAINT-ANGE Victoire

Célèbre figure bèlè samaritain, Victoire SAINT-ANGE est par dessus toute une extraordinaire danseuse de bèlè, mais elle s’est illustrée aussi par l’organisation des swaré puisqu’elle posséda des kaz bèlè. Fervente gardienne de la tradition, elle initia tous ses enfants à l’art du chant et des danses.