De nos jours tous les anciens se souviennent avec émotion de Carmélite Rastocle surnommée Bodo.

Elle était une animatrice sans égale des swaré bèlè. Danseuse hors pair, elle fut aussi une très grande chanteuse dont la voix, reconnaissable entre toutes, figure sur l’enregistrement que Franck Hubert a réalisé à Sainte-Marie en 1959 et offert à la Maison du Bèlè. C’est le seul témoignage que nous possédions aujourd’hui de cette talentueuse artiste.
Elle avait épousé un Monsieur Rastocle, dont les frères (Benoit et Paul) sont aujourd’hui de grands gardiens de la tradition

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.